WKND 91.9 FM

Knocking At Your Door

O.A.R.

Diffusé précédemment

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Mort tragique d'une fillette de 7 ans à Granby: pas de nouvelles accusations

Le couple de Granby qui est soupçonné d'avoir causé la mort d'une fillette de sept ans était de retour au palais de justice de Granby jeudi.


Aucune nouvelle accusation n’a été portée, mais la détention de l’homme de 30 ans et de la femme de 35 ans a été prolongée au 23 mai.  


D’ici là, le DPCP réfléchira à la possibilité de porter d'autres accusations liées à la mort de la petite fille, qui pourraient aller de négligence causant la mort à homicide involontaire coupable et jusqu'au meurtre.


Un interdit de publication rendu par le tribunal empêche d'identifier le couple, mais le DPCP est aux prises avec un dilemme qui illustre la vétusté des lois et règlements adoptés avant l'avènement de l'internet; des photos de l'enfant et son nom circulent abondamment sur les réseaux sociaux.  


Or, ces publications sont également interdites par la loi.


Plus tôt, Québec a ordonné une enquête publique du coroner pour établir les causes et circonstances du décès de la fillette.


On a également appris que le directeur de la DPJ de l'Estrie, Alain Trudel, a demandé à être relevé de ses fonctions avec salaire pour ne pas interférer dans le déroulement de l'enquête interne en cours.


 


«Tout le Québec est bouleversée par cette tragédie.
Je suis en beau maudit.
J’ai le cœur à l’envers.
Ça prend des monstres pour faire ça à une petite fille de 7 ans. Et le plus choquant, c’est que plusieurs personnes étaient au courant des problèmes! »
 -François Legault, Premier ministre du Québec